Dans notre courte vie, nous sommes tous amenés à passer par la case « oral » : quelle angoisse ! Qu’il s’agisse d’un examen, d’un entretien ou, par exemple une plaidoirie en tant qu’avocats, la prise de parole en public peut être une expérience difficile. 

Comment réussir son oral ? Est-ce possible d’assurer en public ? Existe-il des outils pour faire face au stress lors d’un oral 

L’art oratoire n’est pas chose innée : le gestuelle, le débit, le ton sont des points qui ont déjà été soulevé. Vous trouverez facilement des articles et autres exercices sur les savoir-faire. 

« Savoir-faire c’est bien ! Et savoir- être dans tout ça ? »

Cet article est une invitation sur le focus savoir être à l’oral, place à l’apprentissage ludique 😉  

Travailler son mindset/son état d’esprit

La préparation de votre état d’esprit est l’astuce #1. Accordez-vous maximum 15 minutes avant de quitter votre domicile. Installez-vous confortablement et concentrez-vous sur votre rythme cardiaque. 

Pourquoi le rythme cardiaque ? Tout simplement pour éviter de vous perdre dans vos pensées.  Se focaliser sur les battements du cœur est un moyen de gérer le stress, l’angoisse & d’apaiser les ressentis désagréables

Cette connexion physique donne lieu à se « reconnecter » avec les émotions, à les nommer, les appréhender et les contrôler. 

Lorsque vous êtes totalement en lien avec votre rythme cardiaque, accrochez-vous à un mot positif qui vient à votre esprit. Garder le et répéter le dans votre tête. 

Une fois le temps est écoulé : ouvrez les yeux et criez ce mot positif ! Cette énergie va vous « transpercer ». Votre état d’esprit sera à bloque et renforcera votre réussite.  

Pour le pratiquer souvent, je vous GARANTIS que ça fonctionne. Vous serez dynamiques, déterminés, efficaces & persévérants pour réussir votre oral ou tout autre étapes importantes de votre journée !  

Le regard puissant 

L’une des difficultés récurrentes lorsque nous devons parler en public est le regard des autres. Très certainement, par manque de confiance et peur de jugement.

Comment faire face aux regards des autres lors d’un oral ou entretiens 

Petite astuce ludique, facile transmise en cours de théâtre.  

Quand vous devez soutenir le regard de votre interlocuteur, qui peut parfois être déstabilisant posez votre regard sur les sourcils de celui-ci ou au niveau du « troisième œil ». Peu importe qui il est, ce qu’il fait, ce qu’il aime dans la vie, il aura l’impression que vous le regarder droit dans les yeux 

 Astuce extrêmement puissante 

1. Vous arriverez à prendre du recul et à être plus à l’aise

2. Vous dégagerez de l’assurance

3. Vous serez plus convainquant

Succès garanti

Ma botte secrète : « Piédestal » 

ARRETEZ maintenant tout de suite aujourd’hui d’être impressionné par quiconque ! 

Cela peut vous sembler étrange et je vous avoue que je n’ai jamais été impressionnée par personne. Beaucoup de personnalités m’inspirent, certaines d’entre elles sont mêmes exemplaires sur leur parcours de vie. Je souhaiterai les rencontrer, échanger avec elles, apprendre à leur côté. Cependant, je ne me suis jamais sentie inférieure ou supérieure à elles. Nous sommes tous égaux 

Toutefois, il m’arrive de me sentir « illégitime ». Ce sentiment est parfaitement normal & universel.  Éclairé par l’enseignement des « positions de vie » en analyse transactionnelle. 

« Position de vie : quèsaco ? » 

Éric Berne, fondateur de l’Analyse Transactionnelle, appelle position de vie, la manière fondamentale dont une personne se situe face à elle-même et aux autres. Elle constitue un cadre de référence qui est propre à chacun. Il écrit « Chaque jeu, scénario de vie et destinée est fondé sur une des quatre positions de vie »

On peut donc définir la position de vie comme étant la valeur que je me donne à moi-même et aux autres, l’idée positive (que l’on nomme “ok” en Analyse Transactionnelle et que l’on symbolise par un +) ou négative (que l’on nomme “non ok” en Analyse Transactionnelle et que l’on symbolise par un -) que j’ai de moi, des autres et du monde.

Il y a donc quatre positions de vie :

  • Je suis ok / vous êtes ok (+/+),
  • Je ne suis pas ok / vous êtes ok (-/+)
  • Je suis ok / vous n’êtes pas ok (+/-)
  • Je ne suis pas ok / vous n’êtes pas ok (-/-)

Faites don appel à votre créativité

Imaginez cette personne, ces personnes, ce public dans leur quotidien : au matin dès le réveil, par exemple. Que font-ils le matin ? Sont-ils plutôt café ou thé ? Faites appelle à votre imagination et visualiser ce public dans une situation des plus simples, des plus banales. 

Dites-vous qu’elles ont été à votre place, elles savent ce que vous ressentez. Prenez une grande inspiration & expiration. Et Passez à l’action 

Cette astuce vous permettra de mettre cette personne à un pied d’égalité, elle ne sera plus sur un piédestal. Ainsi, vous pourrez vous exprimer de manière plus naturelle et serez VOUS-MÊME.  

Que faut-il faire pour réussir un oral 

Croyez profondément en vous, en ce que vous dites et en qui vous êtes 

Vous êtes votre meilleur atout : unique, original & conquérant !   

Je vous garantis que vous réussirez haut la main en adoptant un mindset puissant, un regard « qui tue » & en adoptant une position +/+